• Recherchez un boitier :
  • Chercher
  • Faites-le vous-même !

    Gonfler son moteur avec P-Tronic - U & A


    L’évolution des moteurs diesel est étonnante. Si, autrefois, la motorisation au mazout était réservée aux utilitaires et aux camions, les temps ont bien changé.


    En effet, depuis la Golf Diesel apparue au milieu des années 70, ce type de motorisation a pris ses lettres de noblesse et équipe aujourd’hui la majorité du parc auto- mobile belge. Mieux encore : de façon unanime, toutes les berlines de grand luxe proposent une motorisation diesel. Des progrès fulgurants ont été faits tant en termes de vibration ou de bruit que de puissance et cela, grâce notamment aux injections électroniques. L’électronique est d’ailleurs devenue un élément déterminant de ces motorisations diesel dont les moteurs sont identiques ; seule change la programmation électronique.
    Ainsi, une Mercedes C 200 CDI et une 220 CDI sont équipées du même moteur avec une programmation électronique différente. Idem pour les moteurs 1900 TDI chez VAG ou les moteurs Volvo 2,4 litres diesel ou D5.


    Gonflette individuelle et sur mesure


    Cet état de fait a débouché sur la possibilité de gonfler individuellement sa voiture en dehors des réseaux de vente des marques. L’adjonction de puces se fait de façon de plus en plus courante et est proposée par de nombreux préparateurs. Une société de Verlaine, P-Tronic, va plus loin et a développé des puces électroniques adaptées à chaque marque et chaque modèle qui permettent à Monsieur Toutlemonde de gonfler lui-même de la façon la plus simple son véhicule diesel ou turbodiesel. Le système est pratique, efficace, fiable et facile : il consiste en un boîtier électronique muni de la “connectique” spécifique à chaque marque et chaque modèle. On ouvre son capot, on déconnecte la fiche qui arrive à l’injection pour placer le boîtier électronique équipé des fiches d’origine du constructeur, et le tour est joué. Résultat des courses : un gain de puissance qui varie selon les modèles entre 18 et 27 %, un gain de couple de 25 à 39 %, mais également une diminution de la consommation qui peut dépasser 10 %. Cette baisse de consommation s’explique par le meilleur rendement amené par le boîtier électronique.
    Alors qu'autrefois la préparation d'un moteur nécessitait d’importantes modifications, le système P-Tronic est simple et facile. Encore inconnue il y a quelques années, la marque s’est progressivement forgé une position de leader sur le marché belge du boîtier additionnel de moteurs turbodiesel. Un succès dû à la qualité de ses produits, aux lourds investissements consentis dans la R&D et à une approche commerciale orientée vers les concessionnaires automobiles. Pour équiper la plus large palette possible de moteurs turbodiesel, P-Tronic utilise cinq grandes familles de boîtiers additionnels. Tous sont dotés de connecteurs identiques à ceux d’origine, permettant une installation simple, rapide et sûre.


    Est-ce bien légal ?


    D’après nos recherches, l’installation d’un boîtier P-Tronic est parfaitement légale. Cependant, il vaut mieux prévenir son assureur de la présence d’un boîtier additionnel dans le véhicule. L’avantage, c’est évidemment que ces boîtiers se montent et se démontent en un tour de main et sont interchangeables d’un véhicule à l’autre pour autant qu’ils répondent aux mêmes caractéristiques. Les boitiers P-Tronic sont réglés pour ne provoquer aucune usure prématurée du moteur. P-Tronic utilise la même technologie que les constructeurs qui proposent dans leurs catalogue différents niveaux de puissance et de couple pour un même moteur.

    © P-Tronic France - 21-23, rue Henri Becquerel - EAE la Tuilerie - 77500 CHELLES - Tél.: 01.79.97.40.08